La Judéomanie: Elle nuit aux juifs, elle nuit à la République, 10€

La Judéomanie

La Judéomanie
Elle nuit aux juifs, elle nuit à la République
Jean Robin (Facebook, Twitter)
Date de parution 28/08/2006
Essai- 240 pages – 10 € 
 
Pour vous procurer ce livre :
– soit par chèque : 10 euros à l’ordre des Editions Tatamis, 103 rue Albert 1er, 41000 Blois
– soit par paiement sécurisé paypal :

Présentation:

« Judéomanie : n.f. Admiration outrée pour la communauté juive, qui génère de l’antisémitisme par retour de boomerang.

De peur d’être qualifiée de judéophobe, la France est progressivement devenue judéomane. Malgré cela, notre pays est souvent présenté comme antisémite, en France et à l’étranger. Cette entreprise de désinformation a un nom : la création de fausse image.
Or la judéomanie en France est évidente, ce livre est le premier à en apporter toutes les preuves, au risque de subir les foudres des bien-pensants.
L’inégalité doit être dénoncée même quand il s’agit du favoritisme pour une communauté, et surtout lorsque ce ‘privilège’ se retourne finalement contre elle, comme c’est le cas avec la judéomanie puisqu’elle génère de l’antisémitisme. La judéomanie est un phénomène apparu il y a vingt-cinq ans, Bernard-Henri Lévy et son livre l’Idéologie française en est l’un des détonateurs, du fait de l’écoute immense qu’il reçut de la part de nos élites politiques et médiatiques. C’est pourquoi j’accuse nos dirigeants politiques, et notamment Jacques Chirac et Lionel Jospin, qui se sont ‘couchés’ (comme disait De Gaulle) en faisant de la France un pays judéomane, amplifiant ainsi le communautarisme dans notre pays. Non seulement l’antisémitisme n’est pas combattu à la source, mais son développement est par ailleurs favorisé par la judéomanie, véritable entorse au principe républicain de l’Egalité. La France n’est pas antisémite, elle compte en son sein et ce depuis plusieurs siècles la deuxième plus nombreuse diaspora juive au monde. Elle est par contre devenue judéomane. C’est pourquoi, si nous souhaitons vraiment combattre l’antisémitisme, et que celui-ci disparaisse, il convient de combattre également la judéomanie. »

L’auteur : Jean Robin, journaliste et éditeur, a publié 32 livres à ce jour. Du livre pour être heureux (2013) en passant par Ils ont tué la télé publique (2006), il défend la liberté d’expression, l’ouverture d’esprit et la démocratie. Il a fondé la maison d’édition Tatamis en 2006 et le site d’information en ligne Enquête & Débat en 2010.

Publicités
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.