L’histoire vraie d’un jeune hacker français, de Sophie Léac

hacker (1)

L’histoire vraie d’un jeune hacker français
Sophie Léac
sortie le 15 novembre 2013
 
Essai- 250 pages – 
PRIX: 20€  
Vous pouvez commander ce livre:
– soit par chèque : 20 euros à l’ordre des Editions Tatamis,
103 rue Albert 1er, 41000 Blois
– soit par paiement sécurisé paypal :
 
paypal securisé

À l’âge de 16 ans, le hacker français des « Unknowns » s’est introduit dans les serveurs informatiques ultra-sécurisés de la NASA, de l’US NAVY, de l’US AIR FORCE, de First United Bank, de SEMPRA Energy etc. Il sera jugé en juin 2014. Ce mouvement n’est pas hostile et veut prouver que le web n’est pas sécurisé, encourageant les organisations à mieux se protéger contre des failles de leurs systèmes d’information.
Dans ce témoignage, j’évoque les événements de sa vie de pirate depuis le rappel à la loi fin 2011 jusqu’à l’été 2013, en passant par son arrestation par la D.C.R.I. et sa garde à vue à quelques jours des épreuves anticipées du baccalauréat (juin 2012). L’investigation sociale menée par une démoniaque équipe de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) pendant six mois, de juillet jusqu’à décembre 2012, est également relatée en détail.
Mère de Fabien, je dénonce les agissements (harcèlement pour raisons politiques, mépris de la loi) et l’inculture profonde d’une équipe de la PJJ mais aussi la disproportionnalité de l’intervention des forces de l’ordre et du sort réservé aux jeunes hackers (non cybercriminels) en France.
Fabien a perdu une année scolaire. Il va repasser le baccalauréat en 2014. En dépit de trois mois d’absence et d’un absentéisme important suite à l’arrêt maladie, il a pu se présenter aux oraux de rattrapage du bac. Il ne peut se rendre à l’étranger tant que la situation des États-Unis n’est pas éclaircie au regard de ses intrusions informatiques.
Ce livre s’adresse à tous les passionnés d’informatique,  aux parents, travailleurs sociaux mais aussi à tous ceux qui s’interrogent sur la place de la démocratie en France. Cet ouvrage montre également la diabolisation et l’admiration que l’on réserve aux jeunes hackers.

L’auteur : Pour Sophie Léac, écrire permet la catharsis aussi elle a évoqué, au travers de nouvelles (non publiées),  les diverses situations professionnelles révoltantes qu’elle a vécues ou dont elle a été témoin (esclavagisme moderne, harcèlement moral, archaïsmes, « féodalité » etc…). Aujourd’hui elle reprend la plume pour dénoncer en tant que mère, les situations maltraitantes subies par Fabien mais aussi pour mettre l’accent sur la mentalité profondément rétrograde et anachronique de notre société.  Elle souhaite, par ce livre,  contribuer à l’évolution de la loi concernant les pirates informatiques mineurs.

390 pages, 14 x 20 cm, 20 euros

– soit par chèque : 20 euros à l’ordre des Editions Tatamis, 103 rue Albert 1er, 41000 Blois

– soit par paiement sécurisé paypal :

Publicités
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.