54 ans, chômeur et toujours vivant

chomeur_BD (1)

54 ans chômeur et toujours vivant

Alain SILVER
Date de parution : 10/03/2014
180 pages, 13.00 €

Vous pouvez commander ce livre par paiement sécurisé paypal :

Présentation :

« Huit heure trente le 5 mai 2012. L’échange est chirurgical, bien calé dans son siège, vêtu en jean et basket il m’annonce tranquille : « Nous devons réfléchir à une séparation. On n’arrive plus à travailler ensemble, plus personne dans la structure ne peut travailler avec toi, cette décision c’est la mienne. Bien évidemment, je ne  te demande pas de partir tout de suite, mais dans sept mois, et je te donne cinq mois en plus de l’indemnité légale. » Sans doute cela devait se finir ainsi, une preuve que travailler en famille ne protège pas.

Je lui fais remarquer qu’il me met dans une situation difficile. Tu parles, c’est dans la  merde qu’il me met à cinquante-trois ans dans huit mois, j’ai moins de vingt-sept pour cent de chance de retravailler. Je viens de prendre un abonnement au club des condamnés à l’inactivité. »

Commence alors le parcours du combattant du senior au chômage. C’est aussi le début de la rédaction de ce témoignage grinçant sur la difficulté à survivre quand on commence à vieillir et que l’on n’a plus sa place sur le marché du travail.  Ce récit pourra paraître caricatural et les personnages sortis tout droit d’une bande dessinée, pourtant il est basé exclusivement sur des faits réels. Ce regard personnel et amusé, dans un style un peu acide et caustique, met à nu les non-dits de notre époque, les nouveaux rituels du monde du travail, le fonctionnement  ubuesque de Pôle emploi et les arnaques des profiteurs qui gravitent autour.

L’auteur : Alain Silver, 54 ans, est marié et père de deux enfants. Avant de connaître le chômage, il a effectué pendant presque 30 ans un parcours de cadre dans le secteur informatique auprès de SSII, d’éditeurs de logiciel et de grands groupes internationaux.

Advertisements
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.