50 preuves que Dieu existe

50 preuves de l'existence de Dieu

Titre: 50 preuves que Dieu existe 

Sous-titre: Et qu’il est le Dieu de la Bible

Auteur: Jean Robin

Prix: 8 euros –  Format 14 x 20 cm –100 pages –  ISBN 9782371530362

En librairie à partir du 23 juin 2017. Pour  précommander dés aujourd’hui ce livre, vous pouvez le régler par paiement Paypal en cliquant ci-dessous sur « Bouton Payapal », les frais de port sont offerts.

bouton_paypal_payer21

Présentation :

Nous devons nous poser 2 questions : Dieu existe-t-il ? S’il existe, lequel est-il ? Pour cela nous avons des preuves physiques et tangibles, qui doivent nous mener à la résolution de cette énigme, à l’instar d’un détective cherchant à élucider un crime.

Israël d’une part, et la Scandinavie d’autre part ont donné les meilleurs fruits de toute l’histoire de l’humanité, dans des sociétés clairement dominées par le théisme. Or il s’agit de deux croyances qui, sous l’appellation de christianisme, reconnaissent le même Dieu, qui est le Dieu de la Bible.

Certaines cultures permettent aux hommes (et aux femmes) d’être libres et égaux en droit, d’autres pas. Certaines plongent les humains dans la pauvreté, la famine, la souffrance, l’inégalité, d’autres dans l’opulence, le bien être, l’égalité relative. Certains sont écologiques, d’autres pas. Etc.

C’est en fonction de ces critères finalement assez simples que nous allons nous pencher sur des preuves de l’existence de Dieu. Notre postulat de départ est donc le suivant : si Dieu existe, il s’est manifesté d’une manière ou d’une autre aux hommes, qui ont suivi ses conseils, et dont les fruits sont meilleurs que les autres (preuves 19 à 50).

Par ailleurs nous ajouterons à ces preuves-là des données factuelles assez parlantes, autour des questions principales de l’existence (voir preuves 1 à 18). Nous parvenons  ainsi à cinquante preuves de l’existence de Dieu, c’est-à-dire des données factuelles qui ne s’expliquent pas rationnellement autrement que par la grâce divine.

Si vous êtes athées ou agnostiques, et que vous êtes ouvert aux preuves factuelles, scientifiques et vérifiables, vous devez soit chercher des explications rationnelles à ces preuves en excluant le Dieu de la Bible comme cause ; soit accepter ces faits comme preuves de l’existence du Dieu de la Bible et vous convertir au christianisme.

L’auteur : Jean Robin est l’auteur de 37 livres depuis l’an 2000. Converti au christianisme suite à une nuit mystique fin 2014, il vit désormais en Polynésie française où Dieu lui a dit d’aller.

 Sommaire

 Table des matières

Introduction

La Bible

  1. La Bible est le livre à être traduit dans le plus de langues du monde
  2. La Bible est le livre le plus imprimé de l’histoire de l’humanité
  3. Il n’existe aucun autre manuscrit de l’Antiquité que ceux de la Bible qui soient aussi précis et concordants
  4. Les Prédictions Messianiques de la Bible

Jésus

  1. Jésus est l’être humain le plus connu et le plus influent au monde.
  2. Jésus est différent de tous les autres hommes
  3. Jésus est ressuscité

Science

  1. La probabilité pour que l’Univers existe est nulle
  2. La probabilité pour la vie existe sur Terre est nulle
  3. Seul Dieu explique le passage de l’inerte à la vie, de l’absence d’intelligence à l’intelligence, de rien à quelque chose
  4. La cote est le seul os humain qui se reconstitue quand on l’enlève
  5. L’idée du Big Bang est dans la Bible
  6. La Bible et la suspension libre de la Terre dans l’Espace
  7. La Bible et la science de l’Océanographie
  8. La Bible Parle d’un ancêtre commun
  9. Le christianisme a donné la science moderne
  10. Plusieurs des meilleures universités au monde ont été fondées par des protestants
  11. Le protestantisme a permis le développement du capitalisme comme nulle autre religion

Israël & le peuple juif

  1. Israël a été créé comme expliqué dans la Bible
  2. Israël est leader mondial des entreprises de High-tech par nombre d’habitant
  3. Israël est le leader mondial dans la lutte contre la désertification
  4. Israël est le pays qui compte le plus de scientifiques et de techniciens au sein de sa population active
  5. Israël compte le nombre de diplômés par habitant le plus élevé au monde
  6. Israël compte le nombre le plus élevé au monde de publication scientifiques par habitant
  7. Israël comporte la plus forte concentration de médecins
  8. Israël possède le plus de musées au monde par habitant.
  9. Le peuple juif existe et perdure depuis plus de 4000 ans
  10. Les juifs ashkénazes ont le QI moyen le plus élevé
  11. Les juifs ont remporté le plus de prix Nobel par habitant
  12. La protection des juifs par les protestants

Danemark

Finlande

Suède

Le Chambon-sur-Lignon

Etats-Unis

La Scandinavie

  1. La Scandinavie est le phare du monde
  2. Le Danemark est le pays où on est le plus heureux au monde
  3. La Scandinavie est la région la plus prospère au monde
  4. La Finlande est le pays où la liberté de la presse est la plus importante au monde
  5. Les pays scandinaves sont 1er au classement des pays les plus libres
  6. La Norvège est 2ème au monde en PIB par habitant
  7. La Finlande a longtemps été 1ère mondiale au classement PISA (éducation)
  8. La Norvège est le 1er pays au monde en terme d’indice de développement humain (IDH)
  9. La Suède est le pays au monde avec le plus faible écart de revenus
  10. Les pays scandinaves premiers mondiaux en termes d’égalité homme-femme
  11. Les pays scandinaves sont les moins corrompus au monde
  12. La Suède est le premier pays au monde à avoir donné le droit de vote aux femmes
  13. Le Danemark est avec la Corée du Sud le pays le plus connecté au monde
  14. Les pays scandinaves sont les pays les plus démocratiques
  15. Les pays scandinaves dépensent le moins en médicaments parmi les pays de l’OCDE
  16. Les pays scandinaves ont la mortalité infantile parmi les plus faibles du monde
  17. Les pays les plus écologiques sont les pays scandinaves
  18. La Suède (qui comprenait alors la Finlande) fut le premier pays à abolir l’esclavage
  19. Plus fort taux de syndicalisation au monde
  20. L’Islande est le pays où l’on publie le plus de livres par habitant

Conclusion

Extraits 

Argument n°16 : le christianisme a donné la science moderne

« Beaucoup de grands scientifiques du passé qui ont fondé et ont développé les disciplines clés de la science étaient créationnistes. Notez les exemples suivant :

En physique : Newton, Faraday, Maxwell, Kelvin

En biologie : Ray, Linnaeus, Mendel, Pasteur

En géologie : Steno, Woodward, Brewster, Agassiz

En astronomie : Kepler, Galiléo*, Herschel, Maunder

Ces hommes, ainsi que plusieurs autres qui pourraient être mentionné, étaient créationnistes, pas des évolutionnistes et leurs noms sont pratiquement synonymes avec la progression de la science moderne. Pour eux, l’entreprise scientifique était la plus haute vocation, c’est être dédié aux pensées de Dieu. »[1]

—–

Johannes Kepler (1571-1630), un des plus grands astronomes :

« Que Dieu est grand ! Grande est sa puissance, et sa sagesse est infinie ! Cieux, soleil, lune et étoiles, louez-le dans la langue qui vous est donnée. Mon Seigneur et mon Créateur! La splendeur de tes œuvres, je voudrais l’annoncer aux hommes autant que mon esprit limité peut la comprendre. »

—–

Copernic (1473- 1543), fondateur de la mondovision  moderne :

« Qui, vivant en contact intime  avec l’ordre le plus parfait et avec la sagesse divine, ne se sentirait pas  poussé aux aspirations les plus sublimes ? Qui n’adorerait pas l’architecte de toutes choses ? »

—–

Isaac Newton (1643- 1727) fondateur de la physique théorique classique :

« Ce que nous savons est une goutte, ce que nous ignorons est l’océan. L’incomparable disposition et harmonie de l’univers, tout cela  n’a pu se faire que selon les plans d’un Etre éternel doué de sagesse et de puissance. »

—–

Linné (1707- 1778) fondateur de la botanique systématique :

« J’ai vu passer dans la création, tout près, le Dieu éternel, infini et je suis tombé à genoux en adoration. »

—–

Ampère (1775- 1836), inventeur des lois  fondamentales des courants  électriques :

« Que Dieu est grand ! Que Dieu est grand et que notre savoir n’est rien ! »

—–

Cauchy (1789- 1857) illustre mathématicien :

« Je suis chrétien, je crois en la divinité du Christ, comme tous les grands astronomes, tous les grands mathématiciens du passé. »

—–

Gauss (1777-1855), un des plus grands mathématiciens et scientifiques allemands:

« Lorsque notre dernière heure aura sonné, ce nous sera une joie indicible de voir disparaître le voile épais qui couvrait nos yeux. »

—–

Liebig (1803- 1873), pionnier de la chimie appliquée :

« Celui qui s’efforce de lire les pensées de Dieu dans le grand livre de la nature peut seul connaître sa grandeur et sa sagesse infinies. »

—–

Robert Mayer (1814- 1878), scientifique naturaliste (Loi de la Conservation de l’énergie) :

« J’achève ma vie avec une conviction qui jaillit du plus profond de mon cœur: la véritable science et la véritable philosophie ne peuvent être autre chose qu’une propédeutique de la religion chrétienne. »

—–

Secchi (1803- 1895), célèbre astronome :

« De la contemplation du ciel à Dieu, la route n’est pas longue. »

—–

Darwin (1809- 1882), théoricien de l’évolution :

« Jamais je n’ai nié l’existence de Dieu. Je crois la théorie de l’évolution  parfaitement conciliable avec la foi en Dieu. Il est impossible de concevoir et de prouver que le splendide et infiniment merveilleux univers, de même que l’homme, soit le résultat du hasard ; et cette impossibilité me semble la meilleure preuve de l’existence de Dieu. »

—–

Edison (1847- 1931), l’inventeur le plus fécond, avec 1200 brevets :

« J’admire tous les ingénieurs, mais surtout le plus grand d’entre eux : Dieu. »

—–

C.L. Schleich (1859- 1922), célèbre chirurgien :

« Je suis devenu croyant à ma façon par le microscope et par l’observation de la nature, et mon désir est de contribuer  au mieux à unir la science et la religion. »

—–

Marconi (1874- 1937), inventeur de la télégraphie sans fil, Prix Nobel 1909 :

« Je le déclare avec fierté : je suis croyant. Je crois à la force de la prière, non seulement en tant que chrétien, mais aussi comme scientifique. »

—–

Millikan (1868- 1953), illustre physicien américain  Prix Nobel 1923 :

« Je peux affirmer catégoriquement que l’incroyance est dépourvue de tout fondement scientifique. J’estime qu’il n’existe aucune contradiction entre la foi et la science. »

—–

Eddingtong (1882- 1946), célèbre astronome anglais :

« Aucun des inventeurs de l’athéisme ne fut un homme de science. Tous ne furent que de très médiocres philosophes. »

—–

Plank (1858- 1947), créateur de la théorie des quanta, prix Nobel 1918 :

« Rien ne nous empêche donc et notre instinct scientifique exige… d’identifier l’ordre universel de la science et le Dieu de la religion. Pour le croyant, Dieu se trouve au début; pour le physicien, Dieu se rencontre au terme de toute pensée. »

—–

Schrödinger (1887- 1961), créateur de la mécanique ondulatoire, Nobel 1933 :

« Le plus beau chef d’œuvre est celui fait par Dieu, selon les principes de la mécanique quantique… »

—–

Howard Hathaway Aiken (1900-1973), père du cerveau électronique :

« La physique moderne m’apprend que la nature est hors d’état de s’ordonner elle-même. L’univers présente un ordre immense, d’où la nécessité d’une grande « Cause Première » qui n’est pas soumise à la loi seconde de la transformation de l’énergie, et qui donc est Surnaturelle. »

—–

Wernher Von Braun (1912- 1977), fabricant allemand-américain de fusées spatiales :

« Par-dessus tout à Dieu revient l’honneur d’avoir créé le grand univers, que l’homme et sa science pénètrent et étudient de jour en jour avec une profonde adoration. »

—–

Charles Townes (1915), physicien.  Il partagea le Prix Nobel de physique 1964 avec les physiciens russes pour découvrir le principe du laser :

« En tant que religieux, je ressens fortement la présence et les actions d’un Etre créateur qui va au-delà de moi-même, mais qui est toujours proche …l’intelligence a eu quelque chose à voir avec la création des lois de l’univers. »

—–

Allan Sandage (1926-2010) Astronome professionnel, a calculé la vitesse d’expansion de l’univers ainsi que l’âge de l’univers par l’observation des étoiles lointaines :

« Enfant, j’étais athée. C’est ma science qui m’a conduit à la conclusion que le monde est bien plus compliqué que ce qui peut être expliqué par la science. Ce n’est que par l’intermédiaire du surnaturel que je comprends le mystère de l’existence. »

—–

« Robert Boyle (1627-1691) est un chimiste et physicien irlandais considéré comme l’un des fondateurs de la chimie moderne. Il fut le premier chimiste à isoler et à recueillir un gaz et à faire une distinction entre les acides, les bases et les sels. Il a aussi découvert une loi physique selon laquelle, dans des conditions de température constante, la pression et le volume d’un gaz sont inversement proportionnels. Cette loi est appelée aujourd’hui la loi Boyle.

Boyle pensait que l’étude de la nature et des attributs de Dieu était le but le plus noble de la vie. Dans l’un de ses écrits intitulé «L’excellence de la théologie comparée à la philosophie naturelle», Boyle déclare : «La grandeur, beauté et l’ordre des corps célestes ; la structure excellente des animaux et des plantes ainsi que d’autres phénomènes naturels ne peuvent qu’amener un observateur intelligent et sans préjudice à conclure qu’il existe un auteur suprême, puissant, juste et bon. »[2]

Ses recherches scientifiques lui faisaient encore plus réaliser la grandeur de Dieu, comme il le déclare lui-même : « Lorsque j’observe le livre de la nature à la lumière de la chimie, je me trouve souvent contraint d’exclamer :”Quel magnifique travail, Oh Seigneur ! Avec quelle sagesse tu as créé tout cela! »[3] »[4]

—–

John Ray (1627-1705) est un naturaliste Anglais considéré comme le fondateur de la biologie et de l’Histoire naturelle moderne. Il fut le premier à donner une définition biologique du terme “espèce”. Il a aussi publié d’importants travaux en botanie et en zoologie et établit une classification des plantes qui aboutira plus tard à la naissance de la taxonomie moderne. En 1651, il écrit un livre intitulé La sagesse de Dieu se manifestant dans Sa création dans lequel il déclare : « Il n’y a pas d’argument plus grand, du moins plus palpable et convaincant au sujet de l’existence d’une divinité, que l’art admirable et la Sagesse qui se manifeste dans la fabrication et la constitution, l’ordre et la disposition ainsi que dans les fins et utilisations de toutes les parties et les membres de cette structure majestueuse regroupant le ciel et la terre. »[5]

Une autre parole aussi intéressante de John Ray : « Il existe pour un homme libre pas d’occupation plus agréable et importante que de contempler les sublimes œuvres de la nature ainsi que d’honorer la sagesse infinie et la bonté de Dieu. »[6] »[7]

—–

« William Thomson Kelvin (1824-1907) est un physicien, mathématicien et ingénieur irlandais reconnu comme étant l’un des pionniers de la thermodynamique (branche de la Physique qui étudie les phénomènes thermiques). IL contribua aussi à améliorer les boussoles magnétiques et à poser la première ligne télégraphique traversant l’Océan Atlantique, en 1866, depuis le Royaume-Uni. Ces découvertes sur la conversion de la chaleur l’ont amené à definir une nouvelle échelle de température, appelée échelle de température absolue. L’unité de cette échelle de température porte son nom : le Kelvin. En 1871, William Thomson Kelvin devient président de l’association britannique pour l’avancée de la science et cette même année, lors d’un discours présidentiel, il déclara :

«Il existe des preuves débordantes d’un dessein intelligent tout autour de nous et si certaines perplexités, métaphysiques ou scientifiques, peuvent à un moment donné nous détourner de ces preuves, elles reviennent inévitablement avec une force irrésistible, nous montrant ainsi notre nature ainsi que l’influence de notre libre arbitre, et nous enseignent que tous les êtres vivants dépendent d’un souverain et créateur. »[8] »[9]

 

[1] Henry M. Morris et Gary E Parker, What is Creation Science?

[2] Robert Boyle, «L’excellence de la théologie comparée à la philosophie naturelle» cité dans un article de Raymond J. Seeger dans le journal de l’affiliation scientifique américaine,1985,183-184

[3] Robert Boyle, cité dans «la relation entre la science et la religion d’après Robert Boyle» de David Woodall,p.32

[4] http://www.alterinfo.net/Les-plus-grands-scientifiques-de-tous-les-temps-croyaient-en-Dieu-_a72302.html

[5] John Ray, “La sagesse de Dieu se manifestant dans Sa création»

[6] John Ray, cité dans «Les scientifiques qui ont la foi» de Dan Graves p.66

[7] http://www.alterinfo.net/Les-plus-grands-scientifiques-de-tous-les-temps-croyaient-en-Dieu-_a72302.html

[8] William Thomson, cité dans un article de Raymond J. Seeger dans le journal de l’affiliation scientifique américaine, Juin 1985, 99-101

[9] http://www.alterinfo.net/Les-plus-grands-scientifiques-de-tous-les-temps-croyaient-en-Dieu-_a72302.htmlv

Publicités
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.